Allégorie de « l’Amérique du sud »

"L'Amérique du sud" (1878), par Aimé Millet, quai Anatole France (VIIe arrondissement)

Cette allégorie de « L’Amérique du sud » (1878), par Aimé Millet assisté d’Edouard Houssin, a sans doute été réalisée en 1877, et avait en tous cas été commandée pour être exposée sur la place du Trocadéro à l’occasion de l’exposition universelle de 1878, dans le cadre d’un ensemble présentant les six continents (l’Amérique du nord ayant également droit à sa représentation).

Allégories des six continents

Abandonnée dans une décharge nantaise depuis 1963, ces six œuvres avaient été retrouvées au milieu des années quatre-vingt par la conservatrice du musée d’Orsay, Mme Anne Pingeot, spécialiste de l’art du XIXème siècle qui était également la compagne du Président François Mitterrand : Mme Pingeot les a fait restaurer, puis installer sur le parvis de son musée, quai Anatole France (7ème arrondissement).

La statue de Millet présente une femme ayant à ses pieds les principales productions agricoles latino-américaines (le maïs, la pomme de terre, mais aussi un ananas), et adossée à un condor.

Allégorie de l'Amérique du sud

Elle soutient un écusson dont l’inscription indisque : « Brazil, Ecuador, Bolivia, Uruguay, Chile, Colombia, Venezuela, Paraguay, Centro-América, Rep Arjentina » (sic)

Allégorie de l'Amérique du sud

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoGeoJSON-LogoGeoRSS-Logo
Allégorie de l'Amérique du sud

chargement de la carte - veuillez patienter...

Allégorie de l\'Amérique du sud 48.860042, 2.324960 Allégorie de l\'Amérique du sud